• Frédéric - P-F-M

7 juin 1975 : le jour où l’Europe a été vendue au monde Arabe -Projet Eurabia- L'invasion de L&#


Comment situer l’origine historique d’Eurabia ? Quel est le document d’enregistrement de sa naissance, celui qui donne son ADN et sa structure ?

Ce document existe dans le fascicule n°2 d’Eurabia, publié à Paris. Il reproduit

---> les Résolutions de l’Association Parlementaire pour la Coopération Euro-Arabe, l’APCEA votées à l’unanimité à Strasbourg les 7-8 juin 1975.

Ce document représente, pour ainsi dire, le logiciel de la transformation de l’Europe.

On peut remarquer que les demandes de l’APCEA adressées aux gouvernements européens dans les pages publiées par Eurabia reproduites ci-bas, ont toutes été appliquées.

Lucien Bitterlin fut le directeur de cette publication et son rédacteur en chef était Robert Swann, premier secrétaire-général de l’APCEA (Association Parlementaire pour la Coopération Euro-Arabe).

*** Le projet ***

Est une stratégie issue d’ «une volonté politique conjointe »

Eurabia était édité par le Comité Européen des Associations d’Amitié avec le Monde arabe et réalisé avec la collaboration de :

---> Middle East International (Londres),

--> France-Pays Arabes (Paris),

et le Groupe d’Etudes sur le Moyen-Orient (Genève).

-- PROJET EURABIA -- (organiser par les ARABES & les judéo-maçons de l'UE)

Le mot "Eurabia" est le nom choisi par le Comité européen de Coordination des Associations d’Amitié avec le monde arabe pour se désigner lui-même et sa stratégie.

=> Le comité Eurabia fut l’instrument d’implantation d’une nouvelle stratégie conçue dans les années 1960 par la France et l’Allemagne.

==> Elle visait à créer une entitée méditerranéenne par l’union économique, culturelle et politique des deux rives de la Méditerranée.Les pays de la Ligue arabe y mettaient leurs conditions dont

1) la principale était la reconnaissance et la légitimation d’Arafat,

2) le soutien à la cause palestinienne

3) une politique européenne anti-israélienne.

-----------------------------------------------------------------------------

la France, cheville ouvrière de cette politique et, sur cette base, les pourparlers d’alliance et d’entente avec les pays de la Ligue arabe purent commencer. Ils s’articulaient autour de deux pôles principaux interconnectés:

1) le remplacement d’Israël par la Palestine, devenue la cause emblématique de l’Europe, défini en langage orwellien: processus de paix ;

2) la création de la civilisation méditerranéenne chantée par Fernand Braudel qui y avait gommé jihadisme et dhimmitude.

=> Elle unirait démographiquement, économiquement, culturellement les deux rives de la Méditerranée.

=> L’Europe raciste et fanatique, coupable des Croisades et de la colonisation, redécouvrirait les racines de sa civilisation dans un islam ouvert, tolérant et facteur de paix. L’Europe coupable devait se faire pardonner et aimer.

3) La cause palestinienne, l’éradication d’Israël scellerait la réconciliation islamo-chrétienne et euro-arabe.

Ouvrant ses territoires à l’islam par la création de la civilisation méditerranéenne, l’Europe s’assurait la paix et la richesse indéfiniment renouvelée des pétrodollars.

=> Mettant tout son potentiel au service de la cause palestinienne et dans le développement des pays arabes, l’Europe se ferait aimer et transformerait la Méditerranée en un lac euro-arabe d’où l’Amérique et son suppôt Israël seraient chassés.

---------------------------------------------------------------------------------

La Palestinisation de l’Europe s’articule au premier pôle cité ci-dessus et possède une double fonction: *** politique et théologique ***

1) remplacer Israël par la Palestine musulmane, par le déni de l’histoire juive et son effacement par l’islamisation de sa topographie.

=> L’aspect théologique vise à islamiser les racines juives du christianisme en substituant au Jésus hébreu de Judée, le Jésus musulman du Coran que les Eglises dhimmies islamisées prétendent par anachronisme Palestinien, bien que ce mot n’existât pas à l’époque de Jésus et n’apparaît nulle part dans le Coran.

----------------------------------------

L’islamisation des racines théologiques chrétiennes a trois conséquences

1) la suppression de l’histoire du peuple d’Israël, fondement historique du christianisme;

2) l’adhésion à la conception islamique de l’histoire qui affirme l’antériorité de l’islam par rapport au judaïsme et au christianisme ;

3) la justification du jihad anti-israélien fondé sur le déni de l’histoire juive et chrétienne. La Palestinisation de l’Europe consiste à abrutir l’ensemble des populations européennes par l’obsession paranoïaque de la Palestine, symbole de ces politiques jihadistes du déni, et à les détourner des grands enjeux civilisationnels qui les confrontent.

-----------------------------------------

L’invasion migratoire de l’Europe se rattache à la stratégie du second pôle du Conseil européen et de la Commission, menée conjointement avec la Ligue arabe et l’OCI

=> Cette entente euro-arabe bien rodée depuis quarante ans explique l’unanimité de l’accueil favorable des gouvernements

– la Hongrie et les récents Etats de l’Union exceptés. Ces invasions de populations majoritairement musulmanes accéléreront certainement le processus de Palestinisation (déchristianisation) et d’islamisation – non seulement démographique mais aussi culturel et politique – des sociétés européennes.

C’est d’ailleurs pour cela qu’elles sont si favorablement accueillies par nos élites.

---- Ses Membres ----

Co-Présidents: M. Henning GJELLEROD, Parlement Danois (Socialiste) Mme Roselyne BACHELOT, Assemblée Nationale (France, RPR) Vice-Présidents: M. John AUSTIN, House of Commons (Royaume-Uni, travailliste) M. Gian Guido FOLLONI, Sénat (Italie, Démocrate Chrétien) Trésorier: Sénateur Michael LANIGAN, (Irlande, Fianna Fail) Présidents Honoraires: † Lord MAYHEW, Ancien Ministre (Royaume-Uni) M. Raymond OFFROY, Ambassadeur, ancien Député (France) Secrétariat Général: M. Pol MARCK, ancien Membre du Parlement Européen (Belgique) Avenue de la Renaissance, 10 / B-1000 Bruxelles / Belgique

La réunion de Strasbourg fut suivie deux jours plus tard d’un symposium réuni au Caire (10-14 juin 1975) pour formuler les principes généraux et les objectifs du dialogue euro-arabe.

« Le dialogue euro-arabe est le fruit d’une volonté politique commune qui s’est dégagé au niveau le plus élevé… ».

Cette déclaration est reprise par Hans-Dietrich Genscher, ministre des Affaires étrangères de la RFA qui déclarait au symposium de Hambourg (1983), que le mémorandum du Caire était la Charte du Dialogue Euro-Arabe et l’expression de sa volonté politique commune.

C’est Robert Swann qui constitue le lien entre le fascicule Eurabia dont il est le rédacteur en chef et l’APCEA, dont il est le secrétaire-général.

Quel était le rôle de l’APCEA ? Cet organisme dont Swann gère les fonds par l’ANAF est chargé d’exécuter la politique du Dialogue Euro-Arabe comme on peut le lire sur le site de l’APCEA.

« L’Association Parlementaire pour la Coopération Euro-Arabe a été fondée en 1974 par des parlementaires des neuf pays que comptait alors la Communauté Européenne. Elle a pour buts principaux la contribution à la recherche de la paix au Moyen-Orient dans l’esprit des résolutions des Nations Unies et la promotion de la coopération politique, économique et culturelle entre l’Europe et le Monde Arabe.

Dans ce but, l’association documente ses membres et coordonne leurs actions afin d’améliorer les relations entre l’Europe et le Monde arabe, organise des rencontres régulières avec l’Union Inter-parlementaire Arabe, des visites au Moyen-Orient et dans les pays arabes en général, reçoit des délégations et est notamment en contact avec les gouvernements européens, la Présidence du Conseil des Ministres Européens et la Commission de l’UE. Elle a le statut d’observateur auprès de l’Union Inter-Parlementaire et auprès du Comité Economique et Social des Nations Unies.

L’Association compte environ 600 membres dans 18 Parlements nationaux de pays membres du Conseil de l’Europe ainsi qu’au Parlement Européen. Au sein de sa plus haute instance, le Comité Exécutif (qui se réunit deux fois par an), sont représentées toutes les grandes tendances politiques européennes. »

Sur le site de l’APCEA, on lit :

« La première réunion de ce Dialogue s’est tenue en septembre 1974 à Damas. Elles ont depuis acquis une régularité quasi annuelle* et se déroulent alternativement en Europe et dans le Monde Arabe. Après Damas en 1974, elles se sont tenues successivement dans les villes suivantes:

Bonn 1975, Le Caire (février), Paris (mai) puis Dublin (septembre) 1976, Luxembourg 1977, Rome 1978, Strasbourg (avril, européens et CNP uniquement) puis La Haye (septembre, volet économique et culturel) 1980, Rabat 1981, Bonn 1982, Bagdad 1983, Madrid 1984, Rabat 1985, Vienne 1986, Rabat 1988, Dublin 1989, Lisbonne 1991,Paris 1994, Amman 1996, Malte 1997 et

Damas 1998.

Une centaine de parlementaires, en nombre à peu près égal de part et d’autre, y prennent normalement part, ainsi que des observateurs de la Commission des Communautés Européennes, de la Ligue des Etats Arabes et d’autres organisations internationales ».

L’APCEA fonctionnait à l’intérieur d’un large système d’alliances et de coopérations des neuf Etats de la Communauté européenne et des pays de la Ligue arabe, appelé le Dialogue Euro-Arabe.

L’APCEA en était la cheville ouvrière, le cœur et l’organe. Ce fut elle qui détermina toute la structure de l’Europe actuelle, cette Eurabia vers laquelle elle tendait.

Bien que ce dialogue ait couvert des domaines considérables :

politique, culturel, économique, stratégique et l’immigration,

=> son fondement demeurait le remplacement d’Israël par la Palestine et la délégitimation, la criminalisation et

=> l’incitation à la haine de l’Etat hébreu, antichambre de son extermination.

Le Dialogue fut un instrument très précieux pour les Etats de la Ligue arabe et pour l’OCI qui le mentionne et le recommande dans ses Conférences au sommet. Chedli Klibi, secrétaire-général de la Ligue des Etats arabes souligne son extrême importance dans une conférence de presse qu’il donna à Paris en 1979.

On y apprend aussi de sa propre bouche, comment le peuple palestinien fut inventé.

La Conférence de Presse

L’invasion de l’Europe, pour la donnée aux Musulmans, afin de mettre le continent à feu & à sang pour déclencher la guerre Mondiale,

a été méthodiquement préparée, il y a quarante ans

-- Cliquez --

** La colonisation islamique de l'Europe **

Conférence parisienne d'Alain Wagner le 2 septembre 2018 sur la colonisation islamique de l'Europe mise en œuvre par l'ISESCO, l'OCI et les organisations islamiques européennes.

Bien évidement : Si pas l'ISLAM, si Li Siouniste

** Quelle Solution? pour empêcher de tomber dans le piège**

1) Comprendre que l'immigration des arabes, noirs, asiats, roms-gitans ou autres immigrés est la volonté d'une Mondialisation & de suivre

l'idéologie du métissage & la constitution de "l'Homme Nouveau" pour la République Universelle

2) Comprendre que les musulmans servent de balais, pour les sionistes

(franc-maçons "juifs") en immigrant & colonisant tous les pays d'Europe

** Islam, balais d'Israel **

En comprenant, ces deux points, vous comprenez que c'est l'idéologie républicaine du mélange des Races & Peuples, qui servent à mettre en place le Chaos & la Guerre ""civile"" , afin d'installer le Gouvernement Mondial.

Rappelons-nous, des propos d'Albert Pike -- Franc-Maçon, du 33ème dégrés

=> Le 15 août 1871, Pike disait à Mazzini qu’après la Troisième Guerre Mondiale, ceux qui aspirent à dominer lemonde sans conteste provoqueront le plus grand cataclysme social que le monde ait jamais connu. Nous citons ses propres termes empruntés à la lettre cataloguée au British Museum Library à Londres:

«Nous lâcherons les Nihilistes et les Athées et nous provoqueront un formidable cataclysme social qui, dans toute son horreur, montrera clairement aux nations les effets d’un athéisme absolu, origine de la sauvagerie et du plus sanglant chambardement. Puis tous les citoyens, obligés de se défendre eux-mêmes contre la minorité révolutionnaire mondiale, extermineront les démolisseurs de la civilisation, et les masses déçues par la chrétienté dont les esprit déistes seront à partir de ce moment sans boussole, à la recherche d’un idéal, sans savoir vers quoi tourner son adoration, recevront la vraie lumière grâce à la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer, enfin révélée aux yeux de tous, manifestation qui suivra la destruction de la chrétienté et de l’athéisme, simultanément soumis et exterminés en même temps.»

Alors, quelle solution a réalisé pour empêcher les choses ?

=> C'est hélas trop tard, car les immigrés (arabes, noirs, asiats, roms-gitans etc) ont adopté les idéologies Républicaines (judéo-maçonniques) en récitant comme des veaux & Anes: "je suis français" , puis islamisant & colonisant l'Europe ou d'autres pays de leur présence depuis 1960.

=> les masses ont adopté, les idéologies Républicaines du métissage généralisé & du mélange des races puis peuples, qui de facto, deviennent laicardes & athés, donc, REPUBLICAIN & servant la République Maçonnique.

** Une seule solution **

la réemigration pour tous les immigrés, même ceux "assimilés" colonisant la France, depuis 1960.

Ils s'enracineront, libérons leur propre pays de la secte maçonnique et les plans du Gouvernement Mondial pour être mise en ECHEC.

=> il n'y a pas d'autres choix, pour sauver ce monde & éviter les fleaux prévus par la Franc-maçonnerie Mondiale

#corruption #secteocculte #OrdreMondial #reinformation